English

La nature dans tout ses états

Village Créole

> Découvrir > Le Tampon > Les dates clefs

Les dates clefs



Les premiers habitants : au 18ème siècle, le Sud se colonise et plusieurs familles s’installent dès 1725. Les hauts des propriétés couverts de tamarins, formaient une vaste forêt que les Noirs marrons traversaient pour se rendre à la Plaine des Cafres...

En 1830, le comte Gabriel Le Coat de Kerveguen s’installe dans la région du Tampon. Il fonde son "empire" en s’appropriant presque toutes les concessions du Sud. De Saint-Louis en passant par les terres de canne de Saint-Pierre, le Bras de Pontho, Petit et Grand Tampon au sommet de la Plaine des Cafres, soit près de 12000 hectares au dessus de la ligne des 600, puis de Bérive et Monvert jusqu’à Petite-Ile et Carosse. Son fils Denis prit la relève en agrandissant encore plus son domaine avec Bassin Martin, la Ravine des Cabris, Mon Caprice, Langevin et Vincendo. 

La richesse de Kerveguen était telle qu’il alla jusqu’à instaurer en 1859, sa propre monnaie pour payer les engagés indiens travaillant sur ses terres : le kreutzer, pièce d’argent allemande démonétisée, appelé par la suite le "kerveguen" et ne valant que 86 centimes par rapport au franc de l’époque. Cette aventure cesse en 1879 avec l’arrivée sur l’île du trésorier payeur général Imhaus venu appliquer la réforme monétaire. Denis de Kerveguen fut condamné par le tribunal de Saint-Pierre à rembourser la valeur de 814 000 kreutzers.

1836 : Paul Reilhac découvre les sources qui portent aujourd’hui son nom, au pied du Piton de la Grande Montée. En 1857, la commune de Saint-Pierre décide l’adduction d’eau à la source Reilhac pour pallier aux problèmes d’eau dans les hauts.

1870 : les frères Peverelly font les premiers essais de distillation de l’ylang-ylang et du vétiver.

1887 : Bois Joly Potier met au point un procédé de distillation qui préfigure l’alambic actuel. Aujourd’hui le lycée du 14ème km porte son nom.

Juin 1873 : un arrêté rattache la région de la Plaine des Cafres à Saint-Pierre.

Juillet 1882 : un arrêté donne à la région Tampon-Plaine des Cafres le statut de section particulière avec adjoint spécial. Les premiers adjoints nommés sont Henri Ursulin Lauret et Pierre Bertaut. Puis suivront Ariste Badre en 1890, Jules Bertaut en 1904, Alexandre Lebon en 1905, Jean-Baptiste Lorion en 1907, Alfred Robert en 1910, Léon Avril en 1912, Charles Roussel en 1915, Frédéric Badré en 1920 et Octave Vallon Hoarau en 1922.

29 juillet 1924 : devant l’importance que prend la région du Tampon et après une enquête publique, Monsieur Daladier, Ministre des Colonies, présente à la chambre des Députés un projet de loi tendant à ériger en commune distincte la section du Tampon (intégrant la région de la Plaine des Cafres).

Dimanche 25 juillet 1925, on procède à l’institution de la commune du Tampon. Le premier Maire élu de la nouvelle commune sera monsieur Edgard Avril (jusqu’en 1935). La commune est délimitée au Nord par les sommets des montagnes, à l’Ouest par le Bras de la Plaine, à l’Est par la Ravine des Cafres et au Sud par la ligne des 400.